Conseil municipal > Logement : la mairie approuve le programme de Plaine Commune

Très gros document, très fourni en chiffres et objectifs, le Programme local pour l’habitat communautaire ( PLHC ) établit les priorités d’action de Plaine Commune en matière de logement. Le Conseil municipal a donné un avis favorable au projet.

Intercommunalité oblige, le logement est de la compétence de Plaine Commune. Les communes ont, bien sûr, leur mot à dire. Le PLH communautaire vise à répondre, progressivement, à la grave crise du logement. Elle n’épargne pas les Courneuviens. Il converge très largement avec les objectifs et principes établis par la commune dans son propre PLH. Que veut Plaine Commune ? Un toit pour tous, une ville pour tous, une reconquête démographique dans le respect du territoire et des objectifs de chaque municipalité.
Il s’agit tout autant de poursuivre l’effort de requalification et de réhabilitation du patrimoine HLM que de construire de nouveaux logements locatifs de qualité. Le PLHC veut encore s’attaquer à l’habitat indigne, développer une offre d’habitat diversifiée, stopper et inverser la tendance à la ségrégation sociale et géographique… Rien d’étonnant donc à ce que la municipalité donne un avis favorable tant les objectifs communs sont nombreux.
Avec la création de l’OPAC, le travail en commun a déjà commencé. Il prendra sous sa responsabilité la moitié du patrimoine de l’OPHLM de La Courneuve d’ici la fin de l’année. La signature de diverses conventions, tant avec l’OPAC que l’ODHLM de Seine-Saint-Denis, permettra notamment l’identification rapide d’un contingent communal de 902 logements.
Si elle approuve les principes et le programme d’actions du PLHC, la municipalité insiste sur la nécessité d’établir une politique du logement à l’échelle régionale. Dans cette optique, la spécificité du territoire de Plaine Commune et de La Courneuve devra être prise en compte. Une action vigoureuse de l’ensemble des institutions publiques doit absolument combattre les dérives graves affectant une partie du parc privé de logements estiment encore les élus de La Courneuve.

Dominique Laurent