.
.
Regards, le magazine de la ville .. .

n°265 - du jeudi 5 au mercredi 18 juin 2008

 L'actualité




Démocratie locale 


Au conseil municipal



Le conseil municipal s’est réuni en session ordinaire le 29 mai. En voici les principales délibérations.



Attribution d’une subvention exceptionnelle à l’association coopérative Robespierre. Dans le cadre d’un projet scolaire, “Découverte de l’Italie” et dans le cadre du Projet éducatif la coopérative a sollicité le conseil municipal afin d’obtenir une subvention. Le conseil a décidé le versement exceptionnel d’une subvention de 2900 €.
Délibération votée à l’unanimité.

Attribution d’une subvention exceptionnelle au Secours Populaire Français pour les victimes du cyclone en Birmanie et du tremblement de terre en Chine. Unanimité moins deux abstentions (UMP).

Avenant au marché de maîtrise d’œuvre pour la construction du groupe scolaire dans le quartier des Clos. L’avant projet sommaire présenté en juillet 2007 par la maîtrise d’œuvre a fait apparaître un montant de travaux de 7 071 726 € HT. Un certain nombre d’options et d’économies potentielles ont été validées en octobre 2007. Ainsi le montant prévisionnel définitif des travaux est estimée à 6 700 000 € HT. La ville a donné mandat à la SEM Plaine Commune Développement pour faire réaliser en son nom et pour son compte ainsi que sous son contrôle, la construction du groupe scolaire.
Voté à l’unanimité.

Déclassement du terrain de sport 75 rue Rateau. Ce déclassement répond à deux attentes : constituer une assiette foncière constructible ; permettre la cession de ce terrain pour la réalisation d’un parc d’activités et de bureau. Adopté à l’unanimité moins trois abstentions (Lutte Ouvrière).
Voté à l’unanimité.

Un vœu :
présenté par le groupe communiste et personnalités citoyennes en soutien aux travailleurs sans papier en grève pour leur régularisation a été adopté à l’unanimité moins deux abstentions (UMP).

Extraits :
«Le conseil municipal de La Courneuve se sent impliqué dans cette action parce que nous, menons sur notre ville une politique de vivre ensemble qui refuse toute discrimination et vise pour ,chacun une égalité d’accès aux droits. Nous ne pouvons accepter l’idée que des hommes et femmes qui contribuent par leur travail à l’économie de notre pays soient conduits à la clandestinité, à la précarité.»

Le 2 juin, la municipalité rendait hommage à cinq anciens élus de la précédente mandature qui ne se représentaient pas. A cette occasion, le maire devait souligner l’importance de leur investissement dans les missions qui leur étaient confiés. De droite à gauche James Marson, maire honoraire, Gilles Poux, Marie-Christine Labat, Sophie Juste, Lucien Grimaud, Sohili Mzé.



..haut de page ---------------Tous droits réservés © 2009 VLC Réalisation Webmastering COMTOWN