.
.
Regards, le magazine de la ville .. .

n°219 - du jeudi 29 au mercredi 12 juillet 2006

 C'est la vie




Trois questions à Patrice Kancel, élu meilleur joueur de la finale 


Le grand homme d’un grand match



À 36 ans et après 17 saisons au club, Patrice Kancel, le running back vedette des Flash, a joué son dernier match de championnat de France à l’occasion de cette finale, avant un ultime récital viennois.



Du haut de votre longue expérience, considérez-vous que le Flash effectue sa saison la plus aboutie ?
Patrice Kancel : L’an passé notre parcours était déjà excellent. Mais cette saison nos jeunes ont accumulé encore un peu plus d’expérience et tout le monde a poussé dans le même sens. C’est vraiment une saison magnifique.

Quels sont les ingrédients de cette réussite ?
Patrice Kancel : C’est un travail de famille, tout le monde suit tout le monde, des coachs des petites sections au groupe élite. Nous récoltons aujourd’hui les fruits d’un travail de longue haleine. Je n’ai pas envie de sortir quelqu’un du lot.

Vous avez réalisé une grande partie avec 2 touchdowns et 220 yards à la course. Pourtant vous raccrochez le casque en fin de saison. Des regrets ?
Patrice Kancel : Depuis 2003, les gens de la fédération m’ont mis sur la touche. Je n’ai donc pas la perspective de participer au Championnat du monde au Japon en 2007 avec l’équipe de France*. Je n’ai donc plus qu’un match pour terminer tout ça, la finale de l’Eurobowl. La gagner serait historique pour le club. Je m’arrête en sachant que les futurs running backs du Flash sont déjà là, et puis je compte rester autour du club.

Y. L.

* Les coéquipiers de Patrice Kancel ont scandé « Patrice au Japon », lors de la remise du trophée de meilleur joueur de la finale (MVP).



..haut de page ---------------Tous droits réservés © 2009 VLC Réalisation Webmastering COMTOWN