Ecoutez le texte

REGARDS Le journal de La Courneuve l N°508
du jeudi 10 janvier au 23 janvier 2019

ARRÊT SUR IMAGES

BELLE ANNÉE 2019

UNE ANNÉE EN IMAGES

À VOTRE SERVICE

AGENDA

UN CERTAIN REGARD

ARRÊT SUR IMAGES Haut de page

La glisse dès le plus jeune âge


Les enfants des écoles ont pu s’initier tout le mois de décembre au patin à glace. Découverte pour certains, approfondissement ou perfectionnement pour les autres, ces moments ont été amusants et agréables pour les élèves du Projet glisse.

Il n’y a pas d’âge pour la fête

Les retraité-e-s de la Maison Marcel-Paul ont également fêté Noël lors du thé dansant et festif organisé par la structure.

EMEPS en fête

L’école municipale d’éducation physique et sportive de La Courneuve a ouvert ses portes au mois de décembre. Plus de 500 enfants ont montré
à leurs familles les activités proposées tout au long de l’année.

Les tout-petits émerveillés

Le Père Noël a rendu visite en avance à la petite enfance courneuvienne.

Une cérémonie des vœux lumineuse

Mardi 8 janvier, le maire et la municipalité ont invité la population, les corps constitués, ainsi que Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, et Marie-George Buffet, députée, à sa traditionnelle cérémonie célébrant la nouvelle année. Des vœux agrémentés par les habits de lumière des échassiers de la compagnie Art Évolution.

Belle année 2019

Chères Courneuviennes et chers Courneuviens, je vous présente mes meilleurs vœux pour 2019, de la santé, du bonheur, de la paix… J’espère que cette période des fêtes de fin d’année vous a permis de vous ressourcer avec vos proches, notamment à l’occasion des nombreuses animations organisées autour de la patinoire et lors du Mois de la solidarité.

L’année 2018 fut riche. La Ville a continué de se transformer avec la livraison de nouveaux logements, l’installation de la Banque de France à Babcock, le lancement du chantier de la gare du Grand Paris Express… Parallèlement, nous avons porté des initiatives pour permettre à chacun-e d’accéder aux loisirs et à la culture, comme La Courneuve Plage, très fréquentée cet été, les classes de neige, toujours autant appréciées, ou encore les parcours d’éducation artistique et culturelle pour nos écoliers.

« Nous voulons une pleine année d’accomplissements avec le projet de rénovation urbaine qui sera contractualisé avec l’état. Le service public communal, un formidable atout, sera renforcé. »

L’année 2019 commence avec l’ouverture de la nouvelle halle du marché aux Quatre-Routes, début février, qui abritera des étals, des commerces, une boutique de quartier et une brasserie de qualité. Nous voulons une pleine année d’accomplissements avec le projet de rénovation urbaine qui sera contractualisé avec l’état. Le service public communal, un formidable atout, sera renforcé, avec le maintien de nos politiques d’éducation, de solidarité, de santé, d’égalité femme-homme et de démocratie participative. La grande concertation des Tremplins citoyens, et ses rencontres au pied des immeubles, se poursuivra avec la mise en place d’un budget participatif ces prochains mois.

Fin 2018, un mouvement populaire s’est levé avec les Gilets Jaunes, pour la justice, le progrès, la participation citoyenne. En cette nouvelle année, il convient de s’unir pour la réussite de ces exigences et de ce combat pour l’égalité.

Gilles Poux, maire

L'ACTUALITÉ Haut de page

Logement
Un permis de louer contre les marchands de sommeil


Pour endiguer le fléau de l’habitat indigne, la municipalité a mis en place un « permis de louer » dans certains quartiers, notamment aux Quatre-Routes. Les propriétaires dans ces secteurs doivent obtenir une autorisation pour toute nouvelle location.

Disposer d’un logement décent et sécurisé est un droit pour tout locataire. Malheureusement, une partie du parc privé est toujours considérée comme indigne, c’est-à-dire présentant un risque pour la santé ou la sécurité des occupants : logements insalubres, exposition au plomb, constructions présentant un risque de péril, hôtels meublés dangereux, copropriétés dégradées, locaux impropres à l’habitation…
Pour lutter contre cette exploitation de locataires dans des situations souvent précaires, la municipalité de
La Courneuve et Plaine Commune ont instauré, à partir du 1er janvier, un permis de louer, un dispositif mis à disposition des communes par la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (dite loi Alur).

Permis préalable ou simple déclaration
Dans le périmètre des Quatre-Routes, les propriétaires devront effectuer, avant la signature de tout nouveau bail (et non lors des renouvellements ou des reconductions de bail), une demande d’autorisation préalable de mise en location (APML). Cette demande doit regrouper un formulaire spécifique de description du logement et tous les diagnostics techniques établis par un professionnel.
Une fois le dossier complet évalué par les services municipaux, une visite de contrôle de l’état du logement est organisée. Le permis de location est notifié au plus tard un mois après la réception du dossier.
Dans les secteurs Aviateurs, Six-Routes et Pasteur, les nouvelles locations doivent faire l’objet d’une déclaration de mise en location (DML). Chaque dossier doit contenir le formulaire adéquat et les diagnostics légaux, et être déposé en mairie dans un maximum de quinze jours suivant la conclusion du contrat de location.
Si le dossier est complet, un récépissé est remis au propriétaire sous une semaine.
Si le dossier n’est pas recevable, le bailleur dispose d’un mois pour régulariser.

157 000 logements privés sont potentiellement indignes en Île-de-France, soit 4 % du parc privé. (Source : préfecture de la région Île-de-France, novembre 2018)

Aides et sanctions
Si, lors de sa visite, le service communal d’hygiène diagnostique une habitation non conforme, il peut imposer aux propriétaires de réaliser les travaux nécessaires pour rendre le logement salubre et sécurisé (état, surface habitable, éléments de confort…). Certains de ces travaux peuvent être facilités par des subventions pour améliorer le logement, dans le cadre des opérations programmées d’amélioration de l’habitat (Opah) déployées par la municipalité en partenariat avec l’Agence nationale de l’habitat. Les propriétaires qui ne respectent pas cette obligation de permis de louer encourent des amendes de 5 000 euros pour des locations sans demande d’autorisation ou sans déclaration, et de 15 000 euros dans le cas d’une location d’un bien malgré un avis défavorable. 

Célia Houdremont

Renseignements, dépôt des dossiers
Service communal d’hygiène et de santé, 3, mail de l’égalité, 93126 La Courneuve. Tél. : 01 49 92 62 88.
Mail : hygiene@ville-la-courneuve.fr

Les formulaires Cerfa n° 15652*01 (pour les Quatre-Routes) et n° 15651*01 (pour Aviateurs, Six-Routes et Pasteur) sont téléchargeables sur le site : service-public. fr

Tranquillité publique
Stop aux vendeurs à la sauvette !

La municipalité est bien décidée à lutter contre les nuisances liées aux vendeurs à la sauvette installés dans l’espace public des Quatre-Routes.

Il est inconcevable que des individus viennent dans ce quartier pour exercer une activité illicite, affirme Gilles Poux, le maire. La municipalité ne peut pas accepter cela. Nous avons investi beaucoup de moyens pour ce carrefour : la halle du marché, la place Claire-Lacombe, la nouvelle Boutique de quartier… Ces vendeurs à la sauvette ne sont certes pas de grands bandits, mais ils nuisent au bien-être des nombreuses personnes qui passent tous les jours à cet endroit. Nous avons donc décidé d’interpeller la procureure de la République en Seine-Saint-Denis et son adjoint afin que leur politique pénale soit revue. » Par exemple : ne plus restituer les saisies aux vendeurs ou encore ordonner des comparutions immédiates en cas de récidive.
Depuis novembre, la municipalité, les associations du quartier, la Maison pour tous, les habitant-e-s se sont réunis trois fois sur le rond-point des Quatre-Routes. L’objectif ? Montrer à ces vendeurs à la sauvette qu’ils ne sont pas les bienvenus à La Courneuve, que la municipalité n’acceptera pas ce trafic et qu’elle est déterminée à mettre fin à ce commerce parallèle.
« Ce sera une priorité pour 2019, souligne fermement Gilles Poux. Si dans les jours à venir il n’y a pas de changement, je demanderai qu’un minibus de CRS soit présent de façon permanente pour interdire cette occupation illégale. »
Les prochaines actions collectives auront lieu le mardi 15 janvier, de 8h15 à 10h, le vendredi 18 janvier, à 17 heures, et le mercredi 23 janvier, à 17h. Rendez-vous sur le rond-point des Quatre-Routes. « Plus la participation citoyenne sera importante, mieux ce sera », conclut le maire.

Services publics
La CGT remet le courant à EDF

Le 20 décembre, Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, s’est rendu à la boutique EDF de La Courneuve, maintenue en activité par des syndicalistes malgré sa fermeture.

Depuis la fermeture du dernier point d’accueil d’Île-de-France du fournisseur d’énergie, des membres de la CGT occupent les lieux pour répondre aux questions des usagers, notamment. « C’est vraiment bien qu’ils soient là, souligne Fatima, une habitante de Saint-Denis. Pour les personnes qui ne savent pas bien lire ni écrire, comme moi, ils sont d’une aide précieuse. J’avais un problème avec ma facture d’électricité/gaz. Un problème de paiement. J’ai été super bien accompagnée, on m’a tout expliqué. Mon problème est résolu.
Je pense que si je n’avais pas pu bénéficier de cette aide physique, je ne m’en serais pas sortie juste en passant des coups de fil ou en parlant à des boîtes vocales ! Ici, j’ai été reçue chaleureusement. »
Romain Rassouw, responsable CGT, explique que lui et les autres Robins des bois de l’énergie « en avaient marre de voir les gens galérer. On a rouvert en novembre. Les services publics disparaissent les uns après les autres alors que la population en a besoin ! On essaie d’accueillir les gens, de les accompagner, de les aider dans leurs démarches. Nous sommes les intermédiaires entre eux et EDF. Le but de cette occupation est de prouver que les services publics sont utiles. »
Selon les syndicalistes, 463 personnes ont franchi le seuil de l’ancienne boutique en un mois ! « Je suis venu apporter mon soutien aux collègues qui font la démonstration au quotidien qu’un service public de proximité est profondément efficace. Ici, à La Courneuve, ils ont pour mission d’aider les citoyens et pas de rapporter de l’argent aux actionnaires ! On constate qu’il y a un réel besoin de ces espaces », explique Philippe Martinez. Danielle Mairesse, retraitée et ancienne salariée de la boutique, indique qu’elle restera autant de temps qu’elle et ses consœurs et confrères le pourront. Gilles Poux, le maire de La Courneuve, et la députée Marie-George Buffet apportent leur soutien aux syndicalistes. 

Isabelle Meurisse

Calendrier
Collecte des déchets

Quand sortir mes poubelles ? Quels jours sont collectés les ordures ménagères (bacs gris), les emballages (bac jaune) ? Quand les encombrants sont-ils ramassés ? Le calendrier des jours de collecte des déchets dans chacun des cinq secteurs de La Courneuve est disponible en téléchargement sur le site : ville-la-courneuve.fr
Pour toutes les questions sur le tri et la collecte : Allo Agglo !, tél. : 0 800 074 904 (appel gratuit).

Recyclage
Récolte des sapins

Vous pouvez déposer votre sapin de Noël jusqu’au 25 janvier dans l’un des points de collecte suivants :
• rue Anatole-France (angle avec la rue Danton) ;
• avenue Henri-Barbusse (devant les n° 30/40/50) ;
• rue émile-Zola (n° 45) ;
• angle rue de Valmy et rue des Francs-Tireurs ;
• place du 17-Octobre-1961 ;
• rue Gabriel-Péri (face à La Poste) ;
• angle de la rue Rateau et de la rue Turgot ;
• angle de la rue Marcellin-Berthelot
et de la rue Lavoisier ;
• rue Edgar-Quinet (carrefour du Chêne).
Les sapins collectés seront transformés en compost.

École
Inscription en maternelle

Les enfants nés en 2016 peuvent faire leur entrée en première année de maternelle à la rentrée de septembre 2019. La campagne d’inscriptions débute le mardi 15 janvier, jusqu’au samedi 16 mars.
Celle-ci s’effectue au Pôle administratif Mécano aux horaires et jours suivants :
• lundi/mercredi/vendredi : 8h30-11h45 et 13h30-17h15 ;
• mardi : 13h30-17h15 ;
• jeudi : 8h30-17h15 (sans interruption) ;
• samedi : 8h30-11h45.
Les pièces suivantes sont nécessaires :
• livret de famille ou extrait d’acte de naissance de l’enfant ;
• carnet de santé avec les vaccinations à jour ;
• justificatif de domicile (locataire : contrat de location et dernière quittance de loyer ; propriétaire : acte de propriété).
Il est également possible de s’inscrire à un centre de loisirs.

Une année en images

Le retour en photos sur les principaux événements qui ont jalonné la vie de La Courneuve au cours de l’année passée. Et des jeunes Courneuvien-ne-s nous font partager ce qui les a particulièrement marqué-e-s en 2018.

À l’école de l’art

La municipalité instaure les enseignements artistiques et culturels dans les écoles de la Ville. Arts visuels, histoire et patrimoine, musique, spectacle vivant, sciences, cinéma : les enfants bénéficient de parcours éducatifs riches et variés. En 2018, 41 classes de maternelle et 99 classes d’élémentaire en ont profité.

Le banquet des seniors

Comme chaque année, la Ville a offert un repas festif aux seniors courneuvien-ne-s. Huit cents personnes se sont retrouvées au gymnase Antonin-Magne dans une ambiance chaleureuse et dansante.

Solidaires des sans-abri

En février, le gymnase El-Ouafi a ouvert ses portes à celles et ceux qui, sans abri, ont froid. Agents de la Ville, bénévoles et habitant-e-s se sont mobilisé-e-s. Des plats chauds et des bols de soupe ont été distribués. Des vêtements, de la nourriture, des chaussures ont été généreusement apportés par la population.

Coup de jeune
#MeToo

Shanice, élève en terminale Accompagnement, soins et services à la personne

« Mes meilleurs moments de 2018 sont ceux passés à débattre lors des soirées organisées au Point d’information jeunesse le mercredi soir. Surtout quand, à l’occasion de la polémique “Balance ton porc”, nous avons échangé sur le harcèlement de rue. C’était hyper constructif. Pour une fois, les garçons devaient nous écouter sans nous interrompre. On a pu leur expliquer notre réalité, ce qu’on subit au quotidien dans la rue : sifflements, voitures qui nous suivent, remarques… Moi, par exemple, j’ai été suivie il y a peu de temps par une voiture à la gare de Drancy. C’était le soir, j’ai cru que je ne rentrerai jamais chez moi ! À force de banaliser ces comportements, on finit par trouver ça normal : c’est important d’éduquer les garçons pour qu’ils ne deviennent pas harceleurs à leur tour. »

Lors d’une animation pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, en novembre dernier.

Deux prix pour Malik et la Tortue

Le 23 mars, l’équipe du court métrage Malik et la Tortue a été ovationnée à la Maison de la citoyenneté. Le film venait de remporter les prix du court métrage et d’interprétation pour l’acteur principal, Azhar M’Dahoma, au Socially Relevant Festival de New York. Un beau succès !

Temple du jonglage

En avril, l’artiste plasticien Olivier Grossetête a animé des ateliers de création avec les habitant-e-s. Munis de carton et de Scotch, ils ont construit un temple-chapiteau de 15 mètres de haut.
La structure monumentale a été élevée à la seule force des bras des participant-e-s et volontaires le dernier jour du festival Rencontre des jonglages. La Courneuve est une ville qui cartonne !

La propreté, tout le monde s’y met !

En mars, les membres du comité de voisinage Quatre-Routes/Anatole-France ont invité la population à nettoyer le quartier. Bien équipé-e-s, les volontaires n’ont pas laissé traîner un seul bout de papier ! L’objectif était de responsabiliser les Courneuvien-ne-s.

Lumière, la résidence

En mai, 63 nouveaux logements ont été inaugurés, rue Alice-Guy, dans les quartiers Nord. Près de la moitié des locataires sont des relogé-e-s de la barre Robespierre, prochainement détruite.

Coup de jeune
LC Mag’

Tricha et Jessica, 16 ans, élèves de première au lycée Jacques-Brel

Tricha. « Les moments passés à travailler sur l’émission du LC Mag’ – une émission sur le Web du Pôle image du service municipal Jeuness – sont parmi les meilleurs de 2018. J’ai pu découvrir le métier de journaliste et tout le travail de réflexion que cela implique. Ça m’a aussi beaucoup plu d’expérimenter la chronique en direct, avec la ministre des Sports ! Et puis, ce n’est pas partout que l’on donne les moyens aux jeunes de s’exprimer sur les thématiques qu’ils souhaitent ! »

Jessica. « La troisième émission du LC Mag’, tournée dans mon lycée avec Bonjour Tristesse, Nora Hamadi et Tonio Life, a vraiment marqué mon année. Pour nous, c’est une vraie chance. Ça nous donne l’opportunité de développer nos idées, de creuser l’information et de partir à la rencontre des autres. Il y a un mois, nous sommes allés faire un micro-trottoir au Forum des Halles, c’est moi qui ai mené l’interview : je ne m’en serais jamais cru capable ! »

Lors du tournage de LC Mag’ au lycée Jacques-Brel.

Esclavage en scène

La création théâtrale originale Ils nous enlèveront jusqu’à notre nom est l’aboutissement d’un an de travail pour de jeunes Courneuvien-ne-s. Le projet porté par le service Jeunesse de la Ville et soutenu par le Studio Théâtre de Stains leur a permis de découvrir le monde du théâtre et le travail d’auteur.

Les 50 ans de Mai 68

À l’occasion du cinquantième anniversaire des événements de Mai 68, la municipalité a organisé une déambulation chantée, accompagnée par la compagnie Jolie Môme, un échange sur les luttes passées et actuelles, et un atelier de sérigraphie.

La rue des Usines-Babcock

La nouvelle rue a été inaugurée lors d’un après-midi festif de juin. Devant les halles des anciennes usines Babcock, elle dessert le centre fiduciaire de la Banque de France et les halles de l’usine historique qui a employé des milliers d’ouvriers.

Coup de jeune
Parcoursup

Dominique, 20 ans, étudiant en BTS

« Parcoursup est pour moi la pire chose de l’année ! Je suis actuellement étudiant dans une filière que je déteste, justement à cause de ce système complètement arbitraire. J’ai toujours été bon élève et pourtant je n’ai été pris dans aucun de mes vœux. Après, on vient nous dire : “Choisissez un métier qui vous plaît !” Tu parles ! Du coup, tous les matins, je vais étudier des matières dont je me désintéresse complètement et je galère pour rejoindre la voie que j’avais choisie à l’origine. J’espère pour les futures promos qu’ils fermeront la plateforme, quitte à revenir au tirage au sort. »

Lors du Forum de l’orientation postbac, au lycée Jacques-Brel.

Inauguration de l’îlot du Marché

Samedi 30 juin, l’îlot du Marché, aux Quatre-Routes, a été inauguré. La municipalité et ses partenaires ont concocté un programme riche et festif sur la place Claire-Lacombe, au milieu de 132 logements neufs et colorés.

Les livres restent…

La médiathèque John-Lennon a été incendiée au mois de juin. La municipalité, Plaine Commune, bibliothécaires et habitant-e-s ne baissent pas les bras : activités de plein air autour des livres, médiathèque éphémère, ateliers sont organisés en attendant la reconstruction.

Le Flash s’impose

Le club de football américain a remporté le Casque de diamant du championnat de France, en battant les Black Panthers de Thonon-les-Bains 20 à 14, à Fos-sur-Mer.
Le Flash remporte son onzième titre, record de France !

Coup de jeune
La Coupe du monde

Géraldine et Mounira, 17 ans, lycéennes

Géraldine. « Au bout de vingt ans, la France a gagné, c’est quelque chose quand même ! On a vraiment vu le pouvoir fédérateur du sport. Je l’ai vécu en direct, ici à La Courneuve Plage, c’était génial. On était entre 6 000 et 8 000 personnes, tout le monde criait, chantait, on fêtait ça tous ensemble même sans se connaître ! À part la Coupe du monde, quand peut-on assister à autant de bonheur ? »
Mounira. « Quand je suis rentrée chez moi à Verlaine, je passais devant les bâtiments et tous les habitants étaient en joie. Je me souviens même d’une petite fille qui a sorti la tête de la voiture de son père pour crier : “On est les champions !” Je crois que c’est la première fois de ma vie que j’ai été heureuse d’être à La Courneuve. À ce moment précis, j’étais fière d’être courneuvienne. »

La finale de la Coupe du monde, en direct depuis le parc de la Liberté.

Petite école est devenue grande

En septembre, les écoliers du secteur Waldeck-Rochet ont découvert le nouveau groupe scolaire Rosenberg, en travaux depuis deux ans. D’une simple école maternelle, l’établissement s’est agrandi pour devenir un groupe scolaire moderne, tourné vers le bien-être des enfants et respectueux de l’environnement.

Tremplins citoyens

Pendant un peu plus d’un mois, les Courneuviennes et les Courneuviens ont discuté dans tous les quartiers de la ville avec les élu-e-s et les agents de la Ville.
Ils ont donné leurs avis via un questionnaire sur la culture, le logement, l’emploi, le sport, l’administration, et beaucoup d’autres thématiques encore.

Badaboum sur le toit

Dans le cadre du 1 % artistique, une œuvre de Vincent Ganivet, Badaboum, a été installée sur le toit de l’école Angela-Davis. Un moyen ludique pour les enfants de découvrir le monde de l’art.

Coup de jeune
La Courneuve Plage

Dominique, 20 ans, étudiant en BTS

« Mon meilleur souvenir, c’est indéniablement La Courneuve Plage ! Déjà parce que j’y ai travaillé en tant qu’agent polyvalent, et que j’ai adoré y développer des responsabilités : surveiller les bassins, assurer l’accueil, faire l’état des lieux… Mine de rien, j’ai pris confiance en moi en constatant que j’en étais capable. Sur le plan citoyen, c’est une initiative géniale, surtout pour les personnes qui ne peuvent pas partir en vacances. Ce n’est pas pour rien qu’il y avait des gens de toute la Seine-Saint-Denis ! »

La Courneuve Plage, en juillet dernier, au parc de la Liberté.

C’est parti pour la gare des Six-Routes !

La station des Six-Routes du Grand Paris Express est en chantier. Lors de portes ouvertes, les habitant-e-s ont pu découvrir les maquettes de la gare, assister à des animations, admirer des installations artistiques.

La Ville-Monde

Ville-Monde est un programme participatif qui déploie, autour de la richesse multiculturelle spécifique de la ville, des initiatives tout au long de l’année : spectacles, balades culturelles, expositions, rencontres… De nouvelles initiatives inédites sont prévues en 2019.

Une Nuit si blanche

La manifestation artistique Nuit blanche est parvenue jusqu’à La Courneuve, où le public a pu assister aux projections de la performance participative Nuagemot, de l’artiste Malte Martin, sur le mail de Fontenay.

Coup de jeune
La vie associative

Ashley, 17 ans, lycéenne

« J’effectue un stage au service municipal de la vie associative pendant quelques semaines. C’est une super expérience. J’ai un tuteur génial qui m’a fait découvrir les associations de la ville.
J’ai pu constater à quel point les Courneuvien-ne-s sont engagé-e-s, je n’en avais pas conscience. J’ai aussi vu la dévotion avec laquelle les bénévoles donnent leur temps aux autres, sans demander de contrepartie. Ça me touche énormément et je souhaite faire pareil. »

Les Courneuvien-ne-s ont pu découvrir toutes les activités des associations lors du forum organisé en septembre.

Portraits de la Grande Guerre

A l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, la municipalité a exposé dans les rues de la ville – et au cimetière – l’exposition Nous autres – Portraits pour un centenaire 1918-2018, signée Sylvie Meunier.

Un coffre-fort d’architecte

Le nouveau centre fiduciaire de la Banque de France, inauguré le 13 novembre, ressemble à un château fort ultra-moderne dans lequel transiteront, à partir de mai 2019, tous les billets en circulation en Île-de-France et un quart des coupures utilisées dans l’Hexagone.

Robespierre et Random

Le collectif d’artistes Random est installé depuis deux ans à la barre Robespierre. Jusqu’à sa destruction, ils organisent avec les habitant-e-s des « rituels d’au-revoir » mémoriels.

Coup de jeune
Les Gilets jaunes

Ashley, 17 ans, lycéenne

« Ce qui marque mon année, c’est tout ce qui se passe en ce moment avec les Gilets jaunes. Ça m’ouvre les yeux sur le président actuel : il veut nous retirer nos aides sociales tout en réduisant les salaires. À partir de là, je comprends tout à fait le ras-le-bol collectif. Même si je ne comprends pas certaines actions des Gilets jaunes, ni tout ce qu’ils revendiquent : c’est comme si chacun avait son propre motif de mécontentement. J’essaye de me positionner et de me faire un avis. Dans tous les cas, j’ai l’impression qu’un vrai tournant est enclenché dans le pays. »

Des Gilets jaunes de La Courneuve en manifestation à Paris, en décembre dernier.

À VOTRE SERVICE Haut de page

Vie quotidienne
Ce qui change en 2019

Un certain nombre de procédures et de mesures évoluent depuis le 1er janvier. Voici les principales.

Inscription sur les listes électorales
Les demandes d’inscription sur les listes électorales peuvent être déposées toute l’année auprès de la mairie. Il n’est plus nécessaire de s’inscrire avant le 31 décembre pour pouvoir voter l’année suivante : la date limite d’inscription est désormais de six semaines (environ) avant le scrutin. Pour pouvoir voter aux élections européennes du 26 mai, vous devez vous inscrire avant le vendredi 31 mars.
Pour vous inscrire, trois solutions :
• en utilisant le service en ligne sur service-public.fr ;
• par correspondance, en envoyant à la mairie la photocopie de votre pièce d’identité et de votre justificatif de domicile ainsi que le formulaire de demande d’inscription complété (téléchargeable sur service-public.fr) : Pôle administratif Mécano, 3, mail de l’égalité, 93120 La Courneuve ;
• en mairie, en présentant une pièce d’identité récente, un justificatif de domicile et le formulaire de demande d’inscription complété : Pôle administratif Mécano, 3, mail de l’égalité.

Impôt prélevé à la source
L’impôt sur le revenu est désormais prélevé directement sur les salaires, les pensions de retraite, les revenus de remplacement, les revenus fonciers…, selon un taux personnalisé calculé sur la base de la dernière déclaration des revenus de chaque contribuable. Vous pouvez connaître et gérer votre taux de prélèvement sur votre espace particulier sur le site : impots.gouv.fr

Prime d’activité
Pour les salariés touchant des revenus proches du Smic, le gouvernement s’est engagé à augmenter la prime d’activité de 90 euros. Sont concernées les personnes gagnant jusqu’à 1,3 fois le Smic. Pour en bénéficier, il ne faut pas oublier d’en faire la demande à la Caisse d’allocations familiales, avant le 25 janvier. La CAF met à disposition un simulateur, pour savoir si vous êtes éligible à cette augmentation, sur son site : caf.fr

Smic
Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance bénéficie d’une hausse automatique qui s’appuie sur l’inflation. Le salaire brut passe de 9,88 à 10,03 euros de l’heure, soit une augmentation de 1,5 %. Pour un salarié aux 35 heures, le nouveau montant du Smic s’établit à 1 521,22 euros brut par mois, soit 1 204 euros net.

CSG des retraité-e-s
Le gouvernement s’est engagé à supprimer dès 2019 la hausse de la CSG pour les retraité-e-s touchant moins de 2 000 euros par mois, ou 3 000 euros pour les couples. Cette augmentation s’appliquera virtuellement dès janvier mais ne sera effective qu’autour de l’été 2019. Les retraité-e-s concerné-e-s seront alors remboursé-e-s de la CSG payée début 2019.

Minimum vieillesse
L’allocation de solidarité aux personnes âgées augmente de 35 euros pour une personne seule (pour un montant mensuel de 868,20 euros) et de 54 euros pour un couple (pour un montant mensuel de 1 347,88 euros).

Heures supplémentaires
Le gouvernement a décidé d’exonérer les heures supplémentaires de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu dès le 1er janvier.

Prime automobile
La prime à la conversion automobile passera à 4 000 euros dès janvier 2019 pour les 20 % de ménages les plus modestes et les actifs non imposables qui font plus de 60 kilomètres par jour pour se rendre au travail. Pour savoir si vous avez droit à cette prime :
primealaconversion.gouv.fr

Chèque énergie
Ce dispositif, qui aide à payer les factures de chauffage (gaz, électricité, fioul...) sous condition de ressources, va augmenter de 50 euros pour atteindre un montant moyen de 200 euros.

Timbre et gaz
Les tarifs du timbre-poste pour les particuliers augmentent en moyenne d’environ 10 %. En revanche, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie baissent de 1,9 % en moyenne.

Numéros utiles

PHARMACIES DE GARDE
•  consulter monpharmacien-idf.fr

URGENCES
Pompiers : 18 • Police-secours : 17 • SAMU : 15

COMMISSARIAT DE POLICE
• Place Pommier-de-Bois
Tél. : 01 43 11 77 30

MÉDECINS DE GARDE
Urgences 93 • Tél. : 01 48 32 15 15

CENTRE ANTI-POISON
• Hôpital Fernand-Widal
200, rue du Faubourg Saint-Denis, Paris
Tél. : 01 40 05 48 48

COLLECTE DES DÉCHETS
Tél. : 0 800 074 904 (gratuit depuis un fixe).

ACCOMPAGNEMENT ET TRANSPORT DES PERSONNES AGÉES
Tél. : 01 71 89 66 15. Les mardis et vendredis.

MAIRIE Tél. : 01 49 92 60 00

PLAINE COMMUNE
• 21, avenue Jules-Rimet, 93218 Saint-Denis. Tél. : 01 55 93 55 55

Permanences des élus

• M. le maire, Gilles Poux, reçoit sur rendez-vous. Pour obtenir une entrevue, vous pouvez lui adresser un courrier à l’hôtel de ville ou lui écrire à l’adresse suivante : maire@ville-la-courneuve.fr
Pour obtenir un rendez-vous avec les élus, un formulaire à remplir est disponible à l’accueil de la mairie.

• Mme la députée, Marie-George Buffet reçoit le deuxième lundi du mois sur rendez-vous.
Tél. : 01 42 35 71 97

• M. le président du Conseil départemental, Stéphane Troussel reçoit chaque vendredi de 14h à 17h. Pour prendre rendez-vous, écrivez à l’adresse suivante : stephane.troussel@ville-la-courneuve.fr

Permanences des élus sans rendez-vous

Les permanences des élus de la municipalité ont repris à l’hôtel de ville et sont le mercredi et jeudi de 16h à 18h (inscription sur place entre 15h30 et 16h le jour même). Pas de permanence pendant les vacances scolaires.

Permanences de l'adil

Permanences d’information/conseil auprès des propriétaires et des locataires des logements privés (copropriété, contrat de location, charges impayées…). Consultation gratuite.
Centre administratif Mécano, 3, mail de l’Égalité.
RDV avec l’ADIL les deuxième et quatrième jeudis matins du mois, de 8h30 à 12h.
Contacter l’UT Habitat de La Courneuve.
Tél. : 01 71 86 37 71

Horaires de la médiathèque Aimé-Césaire

Mardis et jeudis, de 14h à 20h
Mercredis, vendredis et samedis, de 10h à 18h. Mail de l’égalité.

État civil

Naissances
NOVEMBRE
• 5 Maëva De Pina Querido Varela • 16 Lilia Etman • 19 William Wang • 19 Victoria Shao • 19 Yoshuwa Jayakodi Arachchige Don • 21 Aymen Otmani • 21 Hermann Eduardo • 23 David SteStevonic • 24 Charles Orji • 24 Rayan Hussain Ghouse • 26 Sila Soliman • 28 Akshitha Shanmugam • 28 Kyllian Touami • 29 Riwan Xiang • 30 Younes Mir •
DÉCEMBRE
• 1 Madhy Coulibaly • 2 Aryan Khurshid • 5 Alizey Noman •
6 Miruna Ciocan • 7 Kemite Mikobi • 7 Alice Wang • 7 Jasmika Yogarajasingam • 10 Gabriel Barua • 12 Yusuf Under • 12 Sakiré-Hazal • 14 Sophiane Belhadad •

MARIAGES
• Mehdi Meziane et Maïssa Sadok • Sofiane Lalaoui et Kenza Allam • Moammed Abbas et Virginie Lopez • Mohamed Kebbouh et Noria Bouchikhi • Muhammadu Muhammadu Ismail er Fathima Muhammadu Sulaiman • Sofiane Yargui et Fatma Tounsi • Salim Boudghaghene et Nabila El Ghadfa • Sahir Ahamed et Oummoul Marecar •

DÉCÈS
• Jeanne Francomme ép. Gouillart • Mohamed Chikhaoui • Ivan Raicevic • Zina Zerrag • Gilbert Fisher • Riwan Xiang • Ali Soleman • Jerôme Bignon • Mohamed M Ssa • Patrick Lamotte • Ida Verrecchia ép. Francese • Cu Lin Vong ép. Vong • Micheline Mateos ép. Streith • Mohamed Amor Chelihi • Farid Baziz • Rajalatchumi Nagamani ép. Visuvalingam • Josette Amsallem ép. Frech •

AGENDA Haut de page

À l'étoile



Tous les films du 16 au 29 novembre
1, allée du Progrès - Tramway Hôtel-de-ville. Tél. : 01 48 35 23 04

D Soirée découverte, tarif unique : 3 €.
J Film Jeune public
Prix : Tarif plein : 6 €, tarif réduit : 5 €,
tarif découverte D : 3  €, abonné adulte : 4 € , abonné jeune, groupes, associations : 2,50 €,
séance 3D : +1 €, tarif moins de 18 ans : 4 €.

À la découverte du monde
France, 2017, 30 min. Quatre courts métrages.
Sam. 12 à 15h50, dim. 13 à 15h50.

Rémi sans famille
France, 2018, 1h49. D’Antoine Blossier.
Ven. 11 à 18h30, sam. 12 à 14h, dim. 13 à 14h.

Sauver ou périr
France, 2018, 1h56. De Frédéric Tellier.
Ven. 11 à 16h30, sam. 12 à 20h, dim. 13 à 16h30, lun. 14 à 18h.

Une affaire de famille
Japon, 2018, VO, 2h01. De Hirokazu Kore-eda.
Ven. 11 à 14h D ciné-thé, sam. 12 à 18h, dim. 13 à 18h30, lun. 14 à 20h D.

Rue des Cascades
France, 1964, 1h30. De Maurice Delbez.
Ven. 11 à 12h D et 20h30, sam. 12 à 16h30.

Pachamama
France/Luxembourg/Canada, 2018, VF, 1h12.
De Juan Antin.
Mer. 16 à 14h, sam. 19 à 14h30, dim. 20 à 14h D ciné-goûter.

L’Empereur de Paris
France, 2018, 1h50. De Jean-Christophe Richet.
Mer. 16 à 16h, ven. 18 à 18h30, sam. 19 à 20h, dim. 20 à 16h, lun. 21 à 18h10.

The Bookshop
Grande-Bretagne, 2018, VO/VF, 1h52. D’Isabel Coixet.
Mer. 16 à 18h VO, ven. 18 à 16h30 VF, sam. 19 à 16h VF, dim. 20 à 18h VO, lun. 21 à 20h D VO.

Premières Solitudes
France, 2018, 1h40. De Claire Simon. Ven. 18 à 12h D et à 20h30, sam. 19 à 18h, lun. 21 à 16h30.

Miraï, ma petite sœur
Japon, 2018, VF, 1h38. De Mamoru Hosoda.
Mer. 23 à 14h.

L’Homme fidèle
France, 2018, 1h15. De Louis Garrel.
Mer. 23 à 16h.

Les Veuves
Grande-Bretagne/États-Unis, 2018, VO/VF, 2h10.
De Steve McQueen. Mer. 23 à 17h30 VF.

Agenda

Du 9 au 31 janvier
EXPO Roman graphique

Illustrations autour du spectacle Noire, un roman graphique théâtral avec Lucie Nicolas et Charlotte Melly.
Maison de la citoyenneté.

14 janvier
SENIORS Impôts 2019

Afin de tout savoir sur les impôts de cette année, venez vous renseigner lors de cette matinée Action collective de prévention.
Maison Marcel-Paul, à 10h.

15 janvier
CRR 93 Concert’O déj
Les élèves du conservatoire offrent un récital au moment de la pause-déjeuner.
Centre culturel Houdremont, à 12h15. Possibilité de se restaurer sur place.

16 janvier
SENIORS Atelier

Fabrication d’éponges et de lessive. Recette écolo garantie !
Maison Marcel-Paul, à 10h45.

16 janvier
DéJEUNER Repas à thème

Le Café citoyen propose un menu ivoirien : pastel de thon/thiéboudienne au poulet et poisson (riz gras), et dégué (semoule de mil au lait de coco).
Maison de la citoyenneté, à 12h.
Réservation obligatoire avant le 11 janvier à
cafe.citoyen@ville-la-courneuve.fr

17 janvier
SENIORS Galette dansante

Le Club Cachin, en partenariat avec la Maison Marcel-Paul, organise un après-midi festif, avec bal et dégustation de la galette des Rois.
Salle des fêtes de l’hôtel de ville, à 14h.
Tarif : 10€.

20 janvier
SPECTACLE Valhalla

Un mât chinois fiché dans le plancher et un millier de petites boîtes de conserve annoncent que ce monde de cirque, mis en scène par la compagnie belge Petri Dish, sera chahuteur.
Théâtre du Fil de l’eau à Pantin, à 16h.

23 janvier
GOÛTER Galette des rois

La municipalité a le plaisir de vous convier à partager la traditionnelle galette des Quatre-Routes.
Espace jeunesse Guy-Môquet, à 17h.

25 janvier
SENIORS Karaoké

Au programme : du chant, du chant et du chant. Venez vous amuser !
Maison Marcel-Paul, à 14h.

26 janvier
SPECTACLE Des gens qui dansent

Deux danseurs et trois acrobates.
Il est question de désir de communauté et d’envie de solitude.
Centre culturel Houdremont, à 19h.

27 janvier
CINé Abouna

Projection du film Abouna, de Mahamat-Saleh Haroun, dans le cadre du cycle « L’enfance » de Parlons ciné !
Cinéma L’étoile, à 16h.
Tarif : 3.

30 janvier
CONTE Histoires communes

Chirine El Ansary racontera l’histoire de Hassan et la fille du roi. Ali, un marchand pauvre, se voit obligé de laisser son fils Hassan tout seul. Cependant, il lui lègue un étrange tapis… Cette séance sera bilingue français-arabe égyptien !
Médiathèque Aimé-Césaire, à 15h.
À partir de 6 ans.

31 janvier
SENIORS Activité intergénérationnelle

Les enfants du centre de loisirs Paul-Doumer viendront passer un après-midi avec les retraité-e-s.
Maison Marcel-Paul, à 14h30.

Le recensement, c’est parti !

La nouvelle campagne est lancée.
Du 17 janvier au 23 février 2019, des logements feront l’objet d’une enquête afin de recueillir des données sur le nombre d’habitant-e-s, leur situation, leur mode de transport… Le recensement a lieu dans toute la France. Dans les villes de 10 000 habitant-e-s ou plus comme La Courneuve, seulement une partie de la population est concernée.

Comment cela se passe ?
Vous recevrez un courrier du maire vous prévenant que vous allez être recensé(e).
Un-e agent-e recenseur-euse se présentera chez vous. N’ouvrez la porte que si vous avez reçu le courrier du maire vous communiquant le nom de l’agent-e recenseur-euse. Réservez-lui un bon accueil. Il/Elle vous proposera de vous faire recenser sur Internet grâce à un code personnel qu’il vous remettra. Sinon, vous pourrez remplir des questionnaires papier que votre agent-e recenseur-euse viendra récupérer.

Le recensement est obligatoire
Il permet de connaître les caractéristiques de la population et d’éclairer les décisions publiques pour la construction d’équipements collectifs et le développement économique et social.

Pour toute information complémentaire :
01 49 92 60 79 et https://www.le-recensement-et-moi.fr/rpetmoi/comment-ca-marche

UN CERTAIN REGARD Haut de page

Les femmes de la Maison pour tous Cesária-Évora
« Comme une seconde famille pour ceux qui sont loin des leurs »

Le thé de bienvenue, des rires, des échanges de selfies et une darbouka pour danser ensemble : c’était jour de fête et de fraternité le samedi 22 décembre à la Maison pour tous Cesária-Évora. Des femmes qui fréquentent ce lieu et des jeunes du Conseil local de la jeunesse avaient invité une vingtaine de réfugiés demandeurs d’asile, hébergés dans un hôtel d’Aulnay-sous-Bois, à partager un couscous géant. Qasim, un jeune Afghan, Nasredin, du Soudan, ou encore Abderrahamane, venu de Lybie, les ont remerciées avec émotion pour cette journée, un havre de paix dans leur parcours de réfugiés pétri d’angoisse et d’incertitude… Samia, Nabila et Amina, qui ont participé à la préparation de ce repas, évoquent comment elles trouvent dans la « famille » de Cesária-Évora l’énergie de s’engager dans de telles actions.

Samia
« J’ai découvert des personnalités magnifiques »

« J’étais complètement seule chez moi, je m’embêtais et me voyais décrépir devant mon poste de télé. Une fois qu’on est retraité, ce n’est pas évident de conserver une vie sociale. J’ai découvert la Maison pour tous à l’ouverture, en 2015, et je n’en suis plus jamais sortie. J’y suis toujours fourrée ! J’ai trouvé une seconde famille avec qui j’organise des sorties, je cuisine, je fais du sport… La semaine dernière, nous étions au marché de Noël de Lille : j’avais l’impression d’avoir 10 ans tellement c’était magique. J’ai découvert des personnalités magnifiques…
Si je m’attendais à ça ! »

Nabila
« Bienvenue aux recrues »

« Nous sommes des habitantes de La Courneuve, des femmes, des mamans. Nous avons trouvé une échappatoire à notre quotidien, parfois étouffant. On aime beaucoup nos familles mais on a besoin de souffler. La plupart d’entre nous avons fait connaissance ici.
Nous ne savions pas tellement où nous mettions les pieds. Ça commence avec un cours de Zumba, puis deux… pour ensuite mettre en place des sorties, proposer des activités… Le groupe s’agrandit de plus en plus et c’est tant mieux ! Nous accueillons toutes les nouvelles recrues avec grand plaisir, peu importe la couleur de peau ou la religion !  »

Amina
« C’est très facile de créer des liens »

« Je suis mère de quatre enfants à la maison et le quotidien peut rapidement devenir lourd. Je ne connaissais personne en arrivant ici. Je me suis inscrite l’année dernière pour des cours de sport. Et puis, au fur et à mesure, j’ai fini par venir ici quasiment tous les jours pour discuter avec les filles. Je suis plutôt d’une nature réservée et, pourtant, c’est très facile de créer des liens. Maintenant, on fait plein de choses, pour nous mais aussi pour les autres, comme ce repas pour les réfugiés. C’est un vrai plaisir de cuisiner pour des personnes dans le besoin. Passer un moment autour d’un repas chaud lorsqu’on est loin de sa famille, c’est important. »

Célia Houdremont